Made by hypnose : rencontrer ses émotions et se libérer

01 février 2014

Se rencontrer

La démarche d'aller à la rencontre de soi-même peut effrayer certaines personnes si on l'imagine comme aller "remuer le passé" que l'on n'a pas forcément envie de revisiter...  se rencontrer signifie aller se vivre intérieurement, sentir nos émotions qui sont une manifestation physique d'un état interne. Il ne s'agit pas d´analyser ni d'interpréter mais de comprendre dans le moment présent ce qu'il nous manque ou ce qui nous bloque pour avancer ou tout simplement pour se libérer !

Nous avons tous une histoire, un vécu et ce qui est important ce n'est pas forcément de comprendre ce qu'il s'est passé ou non mais surtout et avant tout de trouver la ressource nécessaire pour lâcher ce dont nous n'avons plus besoin afin de nous retrouver, dans notre entière personnalité.

Et à ce niveau, il est impossible d'être déçu car nous sommes tous remplis de lumière et d'énergie.

Ce sont uniquement nos croyances limitantes sur nous qui nous empêchent de voir et de connecter les ressources que nous possédons tout en chacun...

Aller à la rencontre de soi-même c'est commencer à vivre en soi, pour soi... devenir acteur de sa vie et non spectateur !

Au fond, se révéler amène tout simplement à s’accepter, à entrer en paix et en harmonie avec soi.

Etre libéré des doutes, des peurs, de la tristesse, des complexes, du sentiment d’infériorité et d’incapacité, des culpabilités, des manques... n’est rien d’autre que S’AIMER !

 

 

Posté par marjak à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


29 avril 2011

Les "Maries" et moi

J'ai rencontré Marie sur les conseils d'une amie qui me l'avait vivement recommandée.
Je suis arrivée à son cabinet avec une batterie de casseroles... et de nombreuses thérapies diverses et variées testées depuis de longues années. C'est dire comme Marie avait de quoi faire avec moi...
J'ai fait trois séances au bout desquelles je me suis trouvée changée. Au départ, je ne savais pas dire ce qui avait changé... je me sentais mieux sans pouvoir le nommer. Ce sont mes enfants, mon mari, mes amis, ma famille qui m'ont fait prendre conscience que ma relation aux autres avait complètement évoluée, ma vision des choses et de mes propres ressentis se sont transformés naturellement de manière incroyablement positive. La confiance en moi étant simplement revenue j'abordais les gens et mon quotidien d'une tout autre façon sans m'en rendre compte.
L'hypnose m'a permis d'extérioriser des choses que je ne soupçonnais même pas ... et tout cela d'une façon très sécurisante, douce et réconfortante.
De plus j'ai vraiment eu l'impression de "sortir" toutes ces choses par moi même, grâce à l'accompagnement de Marie et de son rôle de guide vers la lumière, ce qui était vraiment important dans la "reconstruction" de mon être !!!
Aujourd'hui je peux dire que, grâce à Marie, je suis une femme heureuse et consciente du bonheur qui m'entoure.
Je suis dorénavant en mesure de prêter attention à des choses plus simples et de dédramatiser les situations qui me semblaient auparavant insupportables.
Et puis j'ai proposé à ma fille aînée de 14 ans, Marie (aussi!) pour qui l'adolescence est une période  délicate à vivre surtout quand on se pose mille et mille questions...... de rencontrer Marie.
Elle  a reçu ma fille durant 3 séances... pendant lesquelles, au fur et à mesure, nous retrouvions le sourire sur son visage et dans son coeur... 
Nos relations se sont considérablement améliorées, nous avons retrouvé la communication, la complicité, l'échange et je suis vraiment contente pour elle car non seulement elle se sent plus légère car elle a retrouvé sa confiance et sa joie de vivre mais aussi parce que nos relations mère-fille ne sont plus les même depuis leurs jolies séances !!!
Alors voilà  ce pourquoi  je veux juste dire un Grand Merci à Marie pour tout le soin et l'attention qu'elle a apporté à chacune de nos séances et le Grand Bien qu'elle nous a fait !
Elise Vibert Créatrice d'accéssoires trendy 
http://yummymummysfabric.bigcartel.com

Posté par marjak à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 avril 2011

Une séance by Marie

Je prévois toujours 1:30 à consacrer aux séances car il est important que nous ayons le temps d'une part que vous puissiez me parler de vous et d'autre part que nous enchaînions directement sur un travail d'hypnose car, lorsque vous me racontez votre vie, les émotions arrivent, elles sont là et nous avons besoin d'aller directement à leur rencontre afin de les accueillir pour chercher les ressources nécessaires et ainsi les transformer, les "déprogrammer".

Il y a un temps pour expliquer, verbaliser et un temps pour aller à la rencontre du corps car les émotions se manifestent physiquement.

Alors vous pouvez vous allonger tranquillement, vous détendre pour aller à la rencontre de vous même afin de rentrer dans cet état modifié de conscience qui vous permet de contacter votre inconscient, de le laisser s'exprimer et ainsi chercher et trouver vos réels besoins, vos solutions.

Le changement s'opère immédiatement car le corps vit instantanément les ressources que vous allez découvrir et mettre en place. Les symptômes, les "maux" se libèrent alors et le bien-être s'installe naturellement dans le corps.

Il me paraît important de laisser passer plusieurs semaines afin que le travail effectué puisse se mettre en place car il est acquit dans le corps et va  s'intégrer progressivement dans le mental.

La deuxième séance est très importante car elle vous permet de prendre conscience des changements. En effet, lorsque nous faisons un travail sur l'inconscient, nous ne nous rendons pas forcément compte des changements puisqu'ils deviennent naturels !   

Alors nous pouvons continuer le travail avec les nouvelles problématiques car lorsque vous sortez les maux du moment de votre corps certains peuvent  s'exprimer par la suite (par exemple, quand vous évacuez une immense tristesse suite à une rupture ou autre, il se peut que la séance suivante ce soit la colère qui apparaisse, car elle était "masquée par la tristesse...).

A ce moment là, si je vous demande "qu'en est-il de votre tristesse", vous réaliserez qu'elle n'est plus mais que la colère vous envahit qu'elle vous rend agressive... C'est alors cette émotion que nous allons déprogrammer afin que vous trouviez la PAIX, la vraie.


 

 

 

Merci Marie


J'ai fais deux seances sous hypnose avec Marie, j'ai un passer difficil, comme beaucoup de personnes et j'ai vu des psychiatres pendant plus de 15 ans. Quel dommage de n'avoir pas connu l'hypnose therapeutique avant! j'aurais gagné bons nombres d'années de souffrances en moins!! 
Gagner aussi cette confiance en moi qui ma fais défaut jusqu'a ma rencontre avec Marie, j'ai aussi perdu la culpabilité qui m'a rongé tout au long de ma vie. Des secrets qui étaient enfouis au plus profond de moi sont enfin sortie de ce corps qu'aujourd'hui j'apprecie enfin!!! j'ai enfin pu devenir la femme qui se cachait derriere la petite fille fragile que j'étais jusqu'à présent!! Je n'ai plus peur de marcher dans la rue la tête haute et je suis fière de la personne qui se devoile chaque jour un peu plus!! Mon mari apprecit aussi de me voir encore plus heureuse et épanoui auprès de lui. Je suis enfin en paix avec moi, j'ai encore du chemin à parcourir... Mais je sais que le bout du tunel n'est plus très loin, j'aperçois enfin la lumière et je sais que très vite je serais enfin dans cette lumière!! Merci MARIE!!

Posté par marjak à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 novembre 2010

Comprendre l'état modifié de conscience

Tout le monde connaît et vit cet état et ce plusieurs fois par jour. Nous sommes en état modifié de conscience lorsque nous sommes comme "hors du temps et de l'espace", ce qui arrive en lisant un livre, en étant plongé dans un film, au volant de notre voiture même ! 

Cet "état" nous permet de pouvoir mettre tous nos sens en éveil et d'accéder à une information non consciente, non réfléchie sur notre Être. 

Il faut savoir que vous trouvez vos solutions, je m’interdis d’intervenir dans la recherche de vos ressources, mais je vous guide pour que vous puissiez y accéder, ce qui est  entièrement différent !

Nous communiquons tout au long de la séance. Là aussi, je reste concentrée sur la forme et vous gérez le fond... c’est à dire que je vous conduis à l’origine de votre malaise (du symptôme), pour que vous puissiez l' identifier au niveau du corps (le corps ne ment pas) afin que vous trouviez et mettiez en place les solutions pour libérer votre corps, c’est à dire le symptôme.

Vous êtes acteur de votre séance, je suis simplement le guide, l'éclaireur.

Posté par marjak à 16:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 octobre 2010

Psychothérapeute Catherine Derivery

La personne grâce à qui tout est arrivé. La confiance qu'elle m'a témoignée en me faisant partager ses compétences, en me confiant ses patients, en m'ouvrant les portes de son cabinet... bref, une amie d'une compétence hors paire, d'une efficacité révélée.

Elle a écrit deux livres à ne manquer sous aucun prétexte : L'enfer et Enfermez-les tous

42 rue Quincampoix - 75004 Paris

Posté par marjak à 22:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

Etat Modifié de Conscience ?

L'état modifié de conscience est un état que nous connaissons tous et que nous expérimentons au quotidien sans en avoir conscience: lorsque que nous sommes coupés du temps et de l'espace... déconnectés du moment présent.

En effet, quand nous sommes plongés dans une lecture ou sur l'ordinateur, que nous travaillons sur un projet professionnel important ou même au volant de la voiture et que nous réalisons que nous arrivons à destination sans se souvenir exactement du parcours... c'est un état modifié de conscience ! Pourtant, s'il faut appuyer sur le frein pour éviter un danger, nous le ferons... si un événement quelconque survient, nous réagirons car l'inconscient lui ne dort jamais, il est toujours prêt à réagir !

L'hypnose... un mot qui fait peur !

Oui, en effet, il y a de nombreux préjugés sur l’hypnose et l’on a tendance à associer l’hypnosespectacle” à l’hypnose thérapeutique.


Les démonstrations d’hypnose que l’on peut voir à la télévision ou même avoir l’occasion de tester lors de shows sont spectaculaires car la personne est en transe profonde et “l’hypnotiseur” peut alors diriger l’inconscient et faire réaliser des figures, des performances au sujet.


L’hypnose thérapeutique ne demande pas de transe profonde afin que le patient puisse lui-même trouver ses propres ressources. Le but de la séance est de découvrir ce qui convient au patient en particulier en l’accompagnant, à savoir que le patient ne nécessite d’aucune compétences particulières. C’est juste être accompagné par le thérapeute  dans un état modifié de conscience afin d’amener conscient et inconscient à travailler ensemble, à se rencontrer pour déclencher les changements utiles à la résolution du problème.


Le patient garde le contrôle de lui même et  tous ces sens se mettent en éveil pour accèder à son entière personnalité.

 

Milton Hyland Erickson (1901-1980)

Psychiatre et psychologue américain.

En 1919, à l'âge de 17 ans, Erickson contracte une forme grave de poliomyélite.

Un soir, alors qu'il est au plus mal, alité dans sa chambre, il entend un médecin dire à sa mère dans la pièce voisine que son fils sera mort le lendemain matin.

Erickson raconte comment il demande à sa mère de déplacer son lit de manière à pouvoir voir le coucher de soleil une dernière fois avant de mourir. Il vit alors ce qu'il appelle une expérience d'autohypnose, au cours de laquelle il ne voit que le coucher de soleil, faisant abstraction de l'arbre et de la barrière qui entravent sa vue par la fenêtre. Il sort totalement paralysé d’un coma de trois jours, seulement capable de parler et de bouger les yeux. Ne pouvant bouger, il meuble son ennui par des jeux d'observation, par lesquels il développe une capacité à percevoir les signes non-verbaux émis à la limite du seuil de perception. Il observe, en voyant ses sœurs discuter entre elles, que souvent le langage verbal dit une chose alors que le langage du corps en dit une autre. « Elles pouvaient dire « oui » et penser « non » en même temps ... j'ai commencé à étudier le langage non verbal et le langage corporel ». Ses efforts pour se rééduquer l'amènent à redécouvrir par lui-même beaucoup des phénomènes classiques de l'hypnose et la manière de les utiliser à des fins thérapeutiques. Erickson raconte : « Je ne pouvais même pas dire où se trouvaient mes bras et mes jambes dans mon lit. C'est ainsi que j'ai passé des heures à essayer de localiser ma main, mon pied, ou mes orteils, en guettant la moindre sensation, et je suis devenu particulièrement attentif à ce que sont les mouvements ». Il passe aussi des heures entières à observer sa plus jeune sœur apprendre à marcher.

Erickson garde de nombreuses et douloureuses séquelles physiques de la polio. Conscient qu'il ne pourra pas devenir fermier, il décide de devenir médecin. En 1921, après onze mois d'entraînement, Erickson est capable de marcher avec des béquilles et s'inscrit parallèlement en médecine et en psychologie à l'université du Wisconsin.

Le 15 juin 1922, avec seulement cinq dollars en poche, Erickson entreprend un périple solitaire de 1 200 miles en canoë à travers les quatre lacs de la région de Madison dans le Wisconsin.

Il revient de son aventure capable de marcher sans béquilles et de porter son canoë sur son dos, ses cinq dollars toujours en poche. 

 

Posté par marjak à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,